Écrivain Public

D’après la loi n° 71–1130 du 31 décembre 1971, renforcée le 1er janvier 2013, je n’ai pas le droit de faire du conseil notarial, comptable ou juridique. Il s’agit d’activités réglementées qui nécessitent un agrément. Sachez aussi que le fait de rédiger des courriers administratifs ne m’autorise pas à influencer les personnes qui sollicitent mes services d’écrivain public. De plus, le secret professionnel s’impose, c’est pourquoi tout ce qui se dit dans le cadre de nos échanges et de la rédaction reste confidentiel. Aucun courrier, aucune réalisation de rédaction n’est gardée afin de vous garantir une totale sécurité.

En argot les hommes appellent les oreilles des feuilles

c’est dire comme ils sentent que les arbres connaissent la musique

mais la languie verte des arbres est un argot bien plus ancien

Qui peut savoir ce qu’ils disent lorsqu’ils parlent des humains

Les arbres parlent arbre comme les enfants parlent enfant…

Jacques Prévert

Écrivain public
RGPD

Les origines de l’écrivain public

La Mésopotamie est considérée, jusqu’à nos jours, comme le berceau de l’écriture. Le métier d’écrivain public ou scribe a vu le jour à la même époque. Soit environ en – 3500 av. J.-C. En Occident, les druides et les bardes exerçaient cette fonction.

Puis ce furent les religieux, quand le christianisme s’est installé. En l’absence d’enseignement comme nous le connaissons, de papier et d’imprimerie, cette compétence est restée rare. Le métier s’est développé, avec plus ou moins de demandes, et n’a finalement jamais disparu totalement.

Une forme d’illettrisme, l’illectronisme

De nos jours, il existe plusieurs raisons de faire appel à un écrivain public. Ne pas maîtriser la langue française parce qu’on est étranger, avoir délaissé ses études, souffrir de phobie administrative, manquer cruellement de temps, etc. Mais aussi, et c’est nouveau, souffrir d’illectronisme.

Pour faire court, l’illectronisme est l’incapacité d’utiliser les outils digitaux de façon à régler en ligne une facture, répondre à ses e-mails administratifs ou personnels, commander en ligne ou toute autre activité en rapport avec un téléphone digital, une tablette, une liseuse, un ordinateur.

L’écrivain public est là pour y remédier et éventuellement endosser la veste de conseiller digital, c’est-à-dire de formateur à l’usage des outils digitaux.

La pauvreté ou l’âge sont toujours un facteur aggravant. Selon les études du CSA (Conseil supérieur de l’audiovisuel), 23 % des Français ont des difficultés avec le numérique. Ce sont des personnes âgées, des foyers qui vivent en dessous du seuil de pauvreté, des jeunes qui n’ont pas fait d’études ou encore des personnes handicapées. Ils sont victimes de la dématérialisation numérique enclenchée en 2016 par les services publics et privés.

Le métier d’écrivain public prend donc tout son sens, même à notre époque. Simplement, il s’est adapté et a troqué la plume d’oie pour le clavier d’un ordinateur et une imprimante en wifi.

Combien coûte un écrivain public ?

Il n’y a pas de règle. Cela dépend de beaucoup de facteurs. Certains sont spécialisés en écriture de biographies ou correcteurs de romans. D’autres travaillent en lien avec des associations d’aide sociale, des mairies ou des CCAS (centres communaux d’action sociale). D’autres, encore, travaillent en freelance comme je le fais actuellement.

J’ai travaillé en centre social, il y a quelques années, ce qui m’a donné l’occasion de faire des traductions pour des étrangers de langue espagnole, car cela rentre dans mes compétences.

J’applique un tarif de rédactrice web. Mais, les personnes qui s’estiment en difficulté peuvent me contacter et nous réfléchirons ensemble à une solution.